Pour Marine Le Pen, le FN est Sioniste

Posted: April 26, 2011 in European ultra right wing supporting Israel - Europees extreemrechts steunt Israël

Ce n’est un secret pour personne que les Sionistes avant et pendant la seconde guerre mondiale ont entretenu des liens plus ou moins étroits avec le Nazisme dans le seul but de réaliser leur objectif national raciste : la création d’un état Juif en Palestine. Comme les Nazis sélectionnaient les Juifs pour les camps de concentration et de travail ou les camps d’exterminations les Sionistes eux sélectionnaient les Juifs à peu prés sur les mêmes critères physiques -jeunesse et robustesse – afin qu’ils viennent coloniser la Palestine.

Actuellement les dérives racistes fascistes sionistes font que les seuls partis et mouvements leur apportant un soutien inconditionnel sont ceux d’extrêmes droite islamophobes qui défilent à Tel Aviv pour faire acte de repentance et d’allégeance dans le Grand Temple Sioniste de la Mort qu’est Yad Vashem à invités par les colons juifs sionistes et des organisations d’extrême droit sionistes.

Mais Marine Le Pen prétendante à la succession au trône du FN s’est vue imposer par les Sionistes un Chemin de Croix tout particulier payant pour les frasques antisémites de son père. Elle n’a pas été autorisée à aller comme ses collègues d’extrême droite européens fait acte de repentance et d’allégeance dans le Saint des Saints Sioniste de Yad Vashem y compris dans le cadre d’une visite d’une délégation du Parlement Européen en Israël. Le gouvernement juif sioniste de Tel Aviv a refusé net qu’elle y participe. De même pour le moment elle est interdite de fayotage avec l’officine sioniste du CRIF. Exit donc sa participation au Diner de Cons annuel du CRIF 2011.

Le président du CRIF, Richard Prasquier ex directeur de la Banque Rothschild – les Rothschild financent depuis le début la colonisation et le nettoyage ethnique sioniste de la Palestine – de même que l’ambassade d’Israël à Paris font mine de s’inquiéter en considèrent que pour le moment Marine Le Pen est plus dangereuse que son père grâce au succès de sa propre campagne de « dédiabolisation » du FN. Mais ils seraient éventuellement enclins à revoir leur position et même entreprendre des contacts avec elle – et pourquoi pas l’inviter à ce célèbre Dîner de Cons annuel du CRIF – si elle rejette et condamne les propos de son père Jean Marie Le Pen. Surtout son Islamophobie “Made in Israël” les ravit.

Prasquier pense aussi qu’une partie des votes juifs qui sont allés à Nicolas Sarkozy en 2007 pourrait se porter sur le FN de Marine Le Pen car ces Juifs sionistes sont déçu par Sarkozy : pas assez pro Israël. « Le cercle de ses électeurs pourraient être rejoint par des Juifs déçus par Sarkozy et qui lui en veulent pour être intervenu dans le processus de paix et pour ses pressions sur le premier ministre Benjamin Netanyahou. » a dit Prasquier.

Mais les rebuffades de Prasquier n’ont pas empêché Marine Le Pen de déclarer le FN Sioniste lors d’une interview accordée au quotidien israélien Haaretz – « The Daughter as de-demonizer » Adar Primor 07/01/2011.

Ainsi Marine Le Pen déclare t- elle avec le franc parlé qu’on lui connaît lors de l’interview questionnée sur l’alliance extrême droite européenne et Israël :

« Interviewer : Plusieurs de vos collègues séniors de l’extrême droite européenne ont récemment visité Israël, invités par les colons et des groupes de la droite extrême israélienne. Quel est votre opinion concernant cette alliance ?

« Marine Le Pen : L’inquiétude partagée concernant l’Islam radical explique cette relation… Mais c’est aussi possible que derrière cela il y est le besoin pour ces visiteurs d’Europe de changer leur image dans leurs pays… En ce qui concerne leurs partenaires en Israël moi-même je ne comprends pas l’idée de continuer à développer les colonies. Je considère cela comme une erreur politique et j’aimerai que ce soit clair dans ce contexte que nous devons avoir le droit de critiquer la politique de l’Etat d’Israël – comme nous sommes autorisés à critiquer tout pays souverain – sans être considéré comme antisémite. Après tout le Front national a toujours été Sioniste et a toujours défendu le droit d’exister d’Israël «.

Autrement dit les partis et mouvements d’extrême droite européens vont en Israël pour que dans leurs pays respectifs on considère ensuite leurs positions extrémistes racistes fascistes comme acceptables. Il est vrai qu’après avoir vu et entendu ce qui se passe en Palestine occupée ils ne peuvent que se considérer comme des « modérés ».

Marine Le Pen l’avoue d’ailleurs elle-même en répondant à une question sur la lettre raciste des rabbins israéliens appelant leurs coreligionnaires à ne pas louer ou vendre de bien aux Arabes palestiniens :

« Si nous disions en France 1/1000 de ce que l’on dit en Israël sur le sujet nous serions immédiatement jetés en prison pour incitation à la haine raciale. »

Donc pour se refaire une virginité politique désormais il est de bon ton d’aller en Israël mettre la kippa faire un tour à Yad Vashem et le tour est joué : absolution politique garantie à toutes les dérives fascistes de ces partis et groupes d’extrême droite européens.

C’est également tendance dans cette mouvance fasciste de se déclarer islamophobe, l’antisémitisme étant passé de mode ou plus précisément compte tenu du poids politique du lobby juif sioniste le prix à payer est trop élevé : fin de carrière politique et ou professionnelle assurée.

Marine Le Pen n’échappe pas à cette mode. Lors de cette interview au quotidien Haaretz elle en remet une couche sur ses déclarations islamophobes à propos « d’occupation » pas seulement provocatrices mais aussi faites pour plaire au gouvernement fasciste de Tel Aviv et ses officines de Paris.

Ainsi déclare-t-elle :

« …des régions entières de notre pays sont sous occupation. Que ce soit parce que des lois religieuses islamiques y sont appliquées ou parce que la loi de la Mafia l’est. .. Mon intention c’était de démontrer que les lois de la République en France et la souveraineté nationale de la France disparaissent graduellement. .. »

Effectivement le FN par la bouche de Marine Le Pen en faisant publiquement allégeance au Sionisme vient de rallier la Peste Brune Sarko Sioniste qui elle a déjà mis la France sous occupation sioniste tant en matière de politique intérieure en introduisant les violentes méthodes de la police israélienne pour réprimer les manifestations, qu’en matière de justice avec le dictat sioniste imposé aux tribunaux – avec complaisance dans le cas de certains juges – pour condamner les citoyens qui appellent au boycott d’Israël état terroriste qui commet des crimes de guerre et contre l’humanité mais aussi en asservissant la politique étrangère de la France au régime sioniste que ce soit pour la Palestine le Liban ou l’Iran.

Alors qui occupe la France ?

Marine Le Pen, 42 ans, avocate de profession tout comme Sarkozy, sait manier la rhétorique politique mensongère à la perfection tout comme son futur allié au présidentielle de 2012 Nicolas Sarkozy.

De même qu’en Peste Brune Sarko Sioniste les Kahanistes et la milice fasciste de La Ligue De Défense Juive sont protégés, c’est connu que Marine Le Pen est proche de ces deux organisations fascistes sionistes Kahanistes et LDJ.

Marine Le Pen va-t-elle faire pénitence pour les déclarations de son père et ainsi gagner son invitation au Dîner de Cons 2012 du CRIF ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s